En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

CET ÉTÉ PROFITEZ DES ACTIVITÉS NAUTIQUES EN TOUTE SÉCURITÉ

Le Stand Up Paddle, un sport accessible à tous

Le SUP l’un des sports de glisse les plus accessibles, praticable dans les océans, étangs, rivières, lacs ou baies.


Douces balades et grand plaisir

stand-up-paddle-tahiti-1920x980

Choisir la bonne planche

Naviguer sur les flots en planche gonflable (bien gonflée) ou planche rigide au choix ! La board doit être choisie en fonction de votre poids.
« Si vous êtes débutant en paddle, notamment novice dans les vagues, voici un conseil : Avec une planche un peu trop grande on s’amuse toujours et on progresse. On part plus vite sur la vague, on glisse plus longtemps, on se fatigue moins vite à tenir en équilibre, bref on a plus de plaisir ! Avec une planche trop petite pour son gabarit et son niveau, on va être instable, plus se fatiguer et prendre moins de vagues ! C’est pareil en balade/découverte, une planche plus longue aura une meilleure glisse et sera plus agréable. » Laird Hamilton
Faites-vous bien conseiller pour choisir votre SUP !

Lancez-vous… sur le bon spot
Privilégiez une eau plate et calme.

Utilisez un leash
Le leash (attache de sécurité) sera accroché à votre cheville (ou sous votre genou, selon les modèles) afin de vous relier à la planche. C’est un indispensable, puisque ce « fil à la patte » permettra à la planche de rester près de vous si vous tombez, assurant votre sécurité et celle des autres.

Bien porter sa planche de SUP
Saisissez-vous de la poignée de portage située au milieu de votre planche, calez votre paddle sous votre bras et portez-le à la manière d’une planche de surf. Près de l’eau, déposez délicatement votre board sur le sable, nose (partie avant du paddle) vers la mer et l’aileron vers la terre. Accrochez votre leash, soulevez le tail (la queue de la planche) et poussez votre planche dans l’eau… Le grand moment approche !

Évitez le choc thermique
Se mouiller avant de monter sur son SUP et réitérer ce geste plusieurs fois pendant la balade peut aider à éviter le pire. Manger léger et ne pas boire d’alcool aussi. Après un effort physique, le changement de température peut amener une baisse brutale du rythme cardiaque ; s’ensuit une perte de connaissance qui, dans l’eau, entraîne la noyade. Autre risque : l’urticaire au froid. Exposé aux températures basses, l’organisme fait une réaction allergique qui induit un malaise et une perte de connaissance. Attention certaines personnes souffrent, sans le savoir, de maladies cardiaques génétiques ou acquises et sont susceptibles de faire un malaise à l’effort. Lorsqu’une personne tombe dans une eau de moins de 25 °C, le choc thermique produit une grande inspiration suivie d’hyperventilation, toutes deux involontaires (risque de noyade).

Bien positionner la board
Vérifiez que les ailerons sont à l’arrière, le nose (la partie la plus pointue) de la planche devant vous. Maintenant pagayez !

Soigner ses gestes
Le bon maniement de la pagaie est essentiel. Tenez la pagaie dans le bon sens, les coudes pliés à 90°. référence : ohmyboard.fr
Commencez votre session en évoluant à genoux, et donnez quelques coups de pagaie de chaque côté de la planche. Levez-vous lentement, un pied à la fois, et positionnez-vous au milieu de la board avec vos pieds parallèles à la poignée de portage (écartés de la largeur de vos épaules), les genoux légèrement fléchis. C’est parti !
Plongez la pagaie dans l’eau le plus en avant possible, tout en donnant quelques coups à gauche puis à droite… et en gardant le dos bien droit !
Tenez la pagaie avec l’une de vos mains positionnée sur la poignée, et l’autre au centre du manche.
Pour tourner, il suffit de pagayer du côté opposé au sens du virage, ce qui fera pivoter l’avant de la planche.

Regardez loin devant
Pour trouver son équilibre, regardez l’horizon, loin devant.

Le vent, ennemi du SUP rider
Ramer face au vent est difficile, regardez les prévisions météo avant de vous rendre sur le spot. Pour lutter contre Eole, se mettre à genoux est une bonne solution. Cela vous fera aussi travailler votre mental !

Gilet vivement conseillé
Le gilet de sauvetage est obligatoire que lorsque l’on se trouve à 300 mètres du rivage. Dans le cas du paddle, une chute contre la planche peut causer un traumatisme crânien et une perte de connaissance, amenant la noyade en l’absence du port d’un gilet de sauvetage.

Chutez bien !
Savoir tomber, afin de limiter les collisions avec la board. Tombez sur le côté, la poignée de la pagaie à la main, et prenez un petit bain… avant de repartir!
Pour remonter sur la board, placez-vous au milieu du côté de la planche, posez votre pagaie dessus, et hissez-vous sur le stand-up paddle.

Restez zen !
Vrai sport qui permet de se relaxer complètement ! Une fois l’équilibre trouvé sur la board, pagayez tranquillement et méditez. Le SUP, activité idéale pour se libérer l'esprit et profiter de la vie ! Tentez une session de SUP Yoga pour de plus belles expériences…

Références : Adrenaline Hunter Magazine - 11 juin 2018 - Nicolas